Comment faire pour avoir confiance en soi ?

sourire d'un enfant noir
Image de l’armée du Salut – Division du Québec

Qu’est-ce qu’avoir confiance en soi-même? Que faire pour avoir confiance en soi? Quels sont les conseils à appliquer? Vous allez apprendre à avoir confiance en soi dans cet article, et cela vous permettra de lever des doutes que vous avez très probablement. Cet article consiste en une réflexion personnelle. Je me suis documenté en lisant « Fais-toi confiance » d’Isabelle Filliozat, un livre disponible aux éditions JC Lattès.

La méthode pour avoir confiance en soi consiste premièrement à la définir.

Savez-vous réellement ce qu’est la confiance en soi?

La confiance en soi n’est pas extérieure. Vous ne pouvez pas juger de la confiance en lui de quelqu’un en réalité, ou difficilement. La vraie confiance en soi est celle qui vous dit: « tu n’as rien à te prouver, tu es capable, tu es très bon ». La véritable méthode pour avoir confiance en soi n’est pas de montrer que l’on a confiance en soi, mais de le savoir!

Le manque de confiance en soi existe-t-il vraiment chez vous?

Le manque de confiance en soi doit être accepté mais méfiez-vous : trop de personnes pensent en être atteints alors qu’il s’agit simplement d’un traumatisme psychologique. En effet, je suis certain qu’il existe des situations où vous êtes tout à fait à l’aise, et d’autres qui vous posent d’énormes problèmes. Alors que probablement, les peurs et la confiance des autres personnes vous semblent tout à fait différentes des vôtres. Ces manques de confiance sont liés à des situations passées que vous avez vécues comme difficiles. La difficulté que vous avez vécu à cette période ressurgit au moment ou vous devez affronter la situation à nouveau. On peut donc définir le manque de confiance en soi comme l’ensemble des souvenirs de situations traumatiques faisant ressurgir la peur et l’incapacité dans votre vie. La confiance en soi n’est pas globale! Elle est le résultat de votre passé, elle diffère chez chacun. Chaque situation vécue aura un effet sur votre confiance, qu’il soit négatif ou positif. On se trompe souvent sur cette notion, car à trop vouloir la simplifier, on en fait une notion généralisée chez tout le monde. Ce n’est absolument pas le cas.

Qu’est ce qu’il faut alors faire pour guérir du manque de confiance en soi?

Il semble donc évident de conclure, que pour guérir du manque de confiance en soi, il faut éliminer ces traumatismes du passé. Avant cela, il faut que vous identifiiez tous les domaines et situations où vous manquez de confiance en vous dans ces différents domaines :

1. Confiance de base : c’est la sensation d’être bien avec soi même.

2. Interactions sociales : votre confiance en vous dans les rapports sociaux.

3. Vos compétences : votre confiance en votre capacité à accomplir des choses.

4. S’affirmer : Avez vous confiance en vous lorsqu’il s’agit d’affirmer sa singularité, sa différence, son unicité?

-> Faites une liste de toutes ces situations et classez les par domaines.

Restaurer votre confiance dans ces différents domaines

Je vais maintenant essayer de vous aider à surmonter ces différents manques de confiance dans les situations que vous avez listé.

Améliorer votre confiance de base

    Ce qui est important ici, est que vous puissiez écouter les signaux de votre corps et de votre cerveau. Pour cela il est important d’éliminer tous les excitants et les somnifères si vous en prenez, ainsi que toutes les substances psychotropes, en accord bien sûr avec votre médecin. J’ai moi même arrêté totalement de boire de l’alcool, chose qui est assez mal acceptée socialement, où je suis pris pour un mec qui ne sait pas faire la fête. L’alcool festif est un fait social auquel il est difficile de résister. Néanmoins, je ne prenais aucun plaisir à boire de l’alcool, et cela impactait ma santé, donc j’ai totalement arrêté. En réalité, je passe de bien meilleures soirées depuis que je ne bois plus. Je trouve totalement ridicule de boire pour réussir à se « lâcher » dans les soirées. Pour se lâcher, il faut justement travailler sur sa confiance en soi et l’alcool ne vous emmènera pas sur ce chemin. Résister à la tendance générale peut être préjudiciable, par exemple lorsque l’on fait fi des conventions sociales, il est facile d’être rejeté. Mais je vous encourage très vivement à prendre vos décisions non pas en fonction des autres et de leur jugements mais en fonction de ce qui est bon pour vous. Cela renforcera votre confiance de base.

Il est important de maintenir un contact physique humain pour garder ou construire sa confiance de base. La confiance de base s’appuie grandement sur des sensations physiques. Et rien n’est plus agréable que le contact physique avec les autres pour se sentir bien physiquement. Pour cela, câlinez vos amis! J’apprécie beaucoup ce contact avec mes amis pour les saluer. Et il est évident que votre relation avec ces-dits amis sera plus profonde si vous le faîtes. Le toucher permet aux hommes de se connecter entre eux. J’ai vu la qualité de mes relations s’améliorer simplement en maintenant quelques contacts physiques avec mes amis. Les Les relations sont alors aussi bien plus agréables pour vous. Les discussions sont plus riches. Les relations amoureuses sont aussi très propices à offrir ces contacts, c’est probablement la meilleure façon de le faire. Vous pouvez aussi vous faire masser. C’est incroyable comme je me sens serein lorsque je viens de me faire masser. et des études scientifiques ont montré l’influence des massages sur le bonheur, alors n’hésitez pas! A propos de contact physique également, il y a une histoire qui m’a beaucoup plus dans le livre d’Isabelle Filliozat, c’est celle de Dan Casriel, psychologue américain. Une patiente lui saute littéralement dessus à la fin de sa thérapie pour le remercier de ce qu’il a apporté dans sa vie. Elle le serre très fort dans ses bras. Dan Casriel fond en larmes, l’épisode lui remémorant le manque de contact physique dans sa vie. Il n’avait jamais été câliné ainsi. Cette expérience a été tellement marquante qu’il a inventé la « bonding psychology » prenant essence dans le concept de contact physique.

Le contact avec la nature est également une très grande source de sérénité intérieure. J’ai très souvent ressenti cette paix à la vue de la beauté naturelle d’un paysage. Sentir les odeurs de la forêt, respirer un air si pur que l’on en est surpris, font partie de ces expériences que j’adore.

L’art est également un très bon moyen de se connecter à soi même et de restaurer sa confiance intérieure. En effet, en vous exprimant à travers l’art vous affirmez ce que vous êtes. Cela marche principalement pour ce que vous créez. J’ai ressenti ce sentiment de plaisir à l’occasion de la composition d’un morceau de guitare avec du chant. Vous ressentez alors une augmentation de votre estime de vous.

Manque de confiance relationnelle: en guérir

    J’ai ici un conseil simple: abordez un inconnu au moins une fois par jour, même pour lui demander l’heure ou votre chemin. Faites en une habitude! Tous les jours pendant une période d’au moins 3 semaines, abordez au moins un inconnu. Après cette période, ce qui semblait forcé au début sera maintenant automatique! Et vous en retirerez énormément de bénéfices. En tant qu’ancien timide, le fait de parler à des gens que je ne connaissais pas boostait énormément ma confiance relationnelle. J’ai même l’impression que nous avons un « muscle » social qui peut être très efficace lorsqu’il est échauffé. Ce muscle se développe à mesure que vous parlez de plus en plus régulièrement à de nouvelles personnes. De plus lorsqu’à une soirée par exemple je parle à plein de gens différents, au début c’est difficile, puis ça devient très simple et de plus en plus agréable.

    Le point clé ici est de multiplier vos interactions sociales.

Manque de confiance en vos compétences : en finir!

    Un très bon conseil me paraît ici tout d’abord de ne pas voir les compétences comme quelque chose que vous avez ou que vous n’avez pas mais plutôt comme quelque chose que vous avez ou quelque chose que vous pouvez acquérir. Ne refusez pas une perspective excitante à cause de votre manque de confiance en vos compétences. Par exemple, lorsque j’ai décidé de changer d’université pour une université prestigieuse, je doutais de me capacité à réussir aussi bien si j’y étais accepté. Mais ce qui m’a permis de me décider était de me dire que je saurais acquérir les compétences nécessaires une fois accepté, comme j’avais souvent su le faire dans ma vie. Il est normal de ne pas avoir les qualifications requises lorsque l’on manque d’expérience dans une activité! Je me rappelle que pour l’apprentissage de la guitare, je n’avais aucune confiance en ma capacité. J’avais essayé à 14/15 ans de jouer Smoke on the Water, le morceau que tout le monde sait jouer, et je n’arrivais absolument pas à l’apprendre. Rien que le fait de synchroniser le pincement des cordes de la main droite et la pince de la main gauche m’était impossible. Mais pourtant je n’avais jamais touché à une guitare. J’étais absolument persuadé néanmoins que jamais je ne saurai jouer un seul morceau! Pourtant à 18 ans, je me suis mis à apprendre la guitare acoustique et j’ai appris extrêmement rapidement. Ne croyez JAMAIS être incapable dans certains domaines, nul en ceci ou cela. TOUT peut être appris, par tout le monde. C’est principalement une question de motivation. Les compétences ne sont pas figées!

S’affirmer : comment assumer sa différence?

     Toute l’idée repose ici sur la personnalité que vous dégagez, c’est à dire votre capacité à affirmer des choix personnels. La première étape est de définir des préférences personnelles. J’ai très longtemps été incapable de faire un choix entre deux restaurants par exemple, et encore aujourd’hui, ce n’est pas toujours évident. A force de tester de nombreux restaurants j’ai fini par avoir des préférences. Mais mon plus gros problème était et est encore d’affirmer ces préférences. Je voulais à tout prix laisser la liberté de choix aux autres, et en assumant comme cela mes préférences j’avais peur d’entamer la liberté des autres. En réalité, je pense que chacun doit affirmer ses préférences puis le choix se fait collectivement, mais il faut toujours s’inclure dans ce choix! Faites que votre voix soit prise en compte. C’est une chose qui n’est pas évidente et que je veux encore améliorer chez moi.

Si vous voulez creuser encore plus le sujet, je me suis grandement inspiré du livre « Fais-toi confiance » d’Isabelle Filliozat, je vous le recommande chaudement :

Et vous, comment faites vous pour avoir confiance en vous? Est ce naturel? Ou très difficile? Quels seraient les conseils que vous donneriez à celui qui veut avoir confiance en lui? Je suis également à l’écoute de toutes vos questions ou remarques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *