Contemplation, bonheur, art et méditation

La méditation m’a permis d’approcher l’art sous un angle nouveau. Je voudrais aussi remercier Jérémy Ouassana pour son article sur Out of the box sur la créativité des enfants qui m’a inspiré pour cet article.

Qu’est ce que l’art ? C’est une question qui perturbe par sa simplicité. Pourtant, il est très difficile d’y répondre au premier abord. Certains artistes en ont même fait un crédo, en exposant des objets tels que des toilettes dans des expositions. C’est une approche souvent utilisée en art contemporain : questionner la définition de l’art et se permettre de propulser toute chose au rang d’art. Mais alors, peut-on considérer que tout est art ?

Une manière de voir l’art pourrait être de l’identifier à la beauté. Mais alors tous ces tableaux sombres, ces sculptures laides, ne seraient pas de l’art ? Il semble difficile de le concevoir, car, par exemple, les tableaux de guerre sont certes affreux mais ont une fonction mémorielle et sensibilisatrice.

L’art semble finalement résider dans les yeux de celui qui le regarde, l’écoute, le touche, le goûte, le sent. L’art est subjectif. On ne peut enlever de l’esprit d’un homme ce qu’il considère art.

De cette idée je m’empare pour mettre en parallèle art et méditation. La méditation permet de jeter un regard plus attentif, plus lent, plus détaché aux choses qui nous entourent. La méditation est simplement un exercice d’attention. Elle vise à améliorer la qualité de la perception que nous avons de ce qui nous entoure. En cela j’ai remarqué qu’elle me permet d’observer des choses autour de moi que je n’avais remarqué auparavant. Elle me permet aussi de m’arrêter pour observer, regarder. En somme, la méditation m’aide à voir le monde d’un autre oeil. Ou plutôt à tout simplement le regarder.

 

art et méditation
art et méditation

S’arrêter.
Prendre le temps.

Observer.
Respirer.
Sentir.

Respirer.

Sourire.

Être heureux.

La méditation est cet outil d’entraînement de l’esprit qui m’aide à voir la beauté, développe ma sensibilité. La méditation aide aussi à développer une force intérieure tranquille. De sorte que la sensibilité et la force s’unissent pour créer un équilibre.

La méditation m’aide à voir l’art dans la beauté d’un arbre. Dans le méchanisme d’une porte. Dans la simplicité cachée de la vie. Dans la conception d’un plancher. Dans l’intelligence humaine. C’est de l’art de voir à quel point l’on est capable de penser avec complexité.

Après être entré profondément en méditation, je me dis parfois que la vie est un art. Que le miracle de la vie et de la coexistence des formes de vie sur Terre, c’est de l’art.

Peu importe nos croyances religieuses, il faut bien admettre que l’ordonancement des choses force l’ébahissement.

Alors restons surpris. Voyons l’art en toute chose. Dans le chaos et l’ordre de l’univers aussi.

Et si l’art était l’étonnement ? Car l’étonnement découle de la capacité à être conscient de ce qui nous entoure. Et pour percevoir l’art, c’est bien de cette conscience dont nous avons besoin. Alors sachez voir l’art tout autour de vous. Cette chaise sur laquelle vous êtes assis n’est elle pas extraordinaire d’ingéniosité ? N’est ce donc pas de l’art ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *