Éloge de l’optimisme, résumé et réflexions

athlétisme fauteuil
athlétisme en fauteuil

Qu’est ce que l’optimisme ? En quoi s’oppose-t-il au pessimisme ? Pourquoi s’intéresser à l’optimisme, quelles sont ses vertus ? Comment un optimiste envisage-t-il le futur et le passé ? Que mettre en œuvre pour le devenir ? Pourquoi l’optimisme est-il considéré comme naïf ? Dans quels cas le pessimisme est-il utile ?

Le livre de Philippe Gabilliet, l’éloge de l’optimisme nous propose de répondre à ces questions.

Je vais faire un exposé simple récapitulant ses réponses, puis réfléchirai à cette notion d’optimisme de façon pratique, comme j’aime le faire.

Que sont l’optimisme et le pessimisme ?

L’optimisme est une manière d’anticiper le présent et d’envisager l’avenir, et qui a des effets dans le présent. Plus concrètement, un optimiste envisage l’avenir de façon positive, il pense que ses buts vont être atteints, que le bonheur sera au rendez-vous.

Ce qu’un optimiste n’est pas forcément :

  • un adepte de la méthode Coué (se répétant des pensées positives)
  • quelqu’un qui voit tout en rose
  • une personne irréaliste
  • un rêveur
  • un idiot
  • un naïf

Cette façon d’envisager l’avenir positivement a des conséquences positives sur le présent en ce que l’engagement dans les projets est renforcé. En effet, la personne ayant la conviction que les buts seront atteints, elle va probablement ‘investir corps et âme dans un projet, se disant que son travail a de grandes chances d’être utile.   L’optimisme renforce dans le présent : l’implication, la joie, le dynamisme, les idées, l’envie d’avancer, la bonne humeur, l’efficacité.

Ces façons d’envisager l’avenir et de vivre le présent ne sont pas les seules caractéristiques de l’optimiste. Comme je le disais, il est aussi caractérisé par une certaine façon d’envisager le passé.

militaire parachuté
militaire parachuté

Comment l’optimiste envisage-t-il le passé ?

L’optimiste voit le passé selon les évènement qui lui arrivent :

1 ) Si l’évènement est négatif :

Il va se dessiner cet évènement désagréable comme :

  • Unique, n’étant pas voué à se reproduire
  • Arrivé à cause des circonstances extérieures
  • Ayant peu de chances de s’étendre à d’autres domaines de sa vie

Ces trois critères sont appelés :

  •  De stabilité
  •  De causalité
  •  De globalité

Ce sont des critères qui s’appliquent aussi aux évènements positifs vécus par les optimiste mais de façon inverse :

2) Un évènement positif vécu par un optimiste (un très grand optimiste) sera :

  • perçu par lui comme un évènement qui va se reproduire
  • considéré par lui comme étant de son fait
  • vu comme un signe de réussite future dans d’autres domaines

Exemple d’évènement positif dans la mémoire d’un optimiste :

On m’a proposé un super boulot. Je le mérite bien car j’ai parlé de mes ambitions professionnelles à beaucoup de gens, j’ai envoyé des CV et des lettres de motivation. Je pense que ça annonce de nombreux succès à venir dans ma carrière, qui sera très brillante. De plus, cet emploi pourrait bien me permettre de m’épanouir et de réussir aussi ma vie sentimentale., et spirituelle.

Le même évènement vécu par un pessimiste serait :

On m’a proposé un super boulot. Je n’y suis pour rien, ce n’est que pure chance et hasard. Ce genre d’évènement ne risque donc pas de se reproduire. En plus, je ne vois pas pourquoi cela annoncerait d’autres évènements positifs dans ma vie.

Le pessimiste envisage donc le passé d’une façon diamétralement opposée à l’optimiste.

Voici un petit tableau pour avoir une vision d’ensemble :

OPTIMISTE PESSIMISTE
Souvenir positif :
Tendance à se répéter oui non
Tendance à atteindre d’autres domaines oui non
Responsabilité oui non
Souvenir négatif :
Tendance à se répéter non oui
Tendance à atteindre d’autres domaines non oui
Responsabilité non oui
sauter sur son lit
sauter sur son lit

Pourquoi devenir optimiste ?

1 ) La première et la plus scientifique des raisons pour devenir optimiste, c’est que c’est très bon pour votre santé. Votre santé sera d’autant plus améliorée que vous serez optimiste. Des médecins préconisent même  (Thierry Janssen, la solution intérieure) l’utilisation de traitements fondés sur l’optimisme et le bonheur.  Une étude de l’université du Minnesota a étudié 839 personnes sur 30 ans et a découvert que les optimistes vivaient 20% plus longtemps que les autres, en bien meilleure santé psychique et physique, avec une qualité de vie bien meilleure.

2) La seconde très bonne raison de devenir optimiste, c’est que les optimistes ont beaucoup plus d’amis. Ils sont appréciés pour l’énergie qu’ils transmettent, leur esprit tourné vers les solutions plutôt que les problèmes, leur confiance dans leur succès. Ils communiquent une énergie positive aux autres. Ce n’est pas forcément l’optimiste que l’on prendra le plus au sérieux, mais paradoxalement, c’est toujours lui que l’on invitera à un dîner.

3) Les optimistes sont très recherchés dans le monde du travail et réussissent mieux dans la vie professionnelle d’un point de vue aussi bien financier que de l’intérêt de leurs missions. Une expérience menée par le professeur Martin Seligman, ponte de la psychologie positive et de l’optimisme aux USA, a montré que des vendeurs ne possédant absolument pas les qualifications pour exercer ce métier réussissaient mieux que ceux n’étant pas particulièrement optimistes et ayant des compétences bien plus développées. Et cela s’accentuait d’année en année lors de l’expérience.

4) Les optimistes semblent avoir plus de chance que les autres ! Cela serait dû à leur constante attention à la moindre opportunité qui se présente à eux. Les optimistes ont aussi plus de capacité à rebondir et à transformer de la malchance en chance.

Pourquoi l’optimiste est-il considéré comme naïf? Dans quels cas être pessimiste ?

On associe beaucoup le pessimisme à un sens des réalités, un plus grand sérieux. L’optimiste lui, est considéré comme quelqu’un d’agréable, mais naïf, drôle. C’est pour cela que l’on voit parfois certaines personnes prêcher le « grand malheur à venir ». Annoncer le malheur est souvent perçu comme le signe d’une grande intelligence, et annoncer le bonheur comme le signe d’une naïveté navrante.

L’optimiste est perçu comme naïf pour plusieurs raisons :

  1. Un optimisme total, quelle que soit la situation est très dangereux. Il revient à sous estimer les risques dans certaines situations. Par exemple : Oh il y a beaucoup de voitures mais je vais traverser, de toute façon, tout va bien se passer. C’est un style d’optimisme qui fait totalement fi de la réalité, qui ne veut pas voir les choses en face.
  2. L’optimisme peut conduire à l’insensibilité face au malheurs du monde. Lorsque l’optimiste refuse de voir ce qui ne va pas et ce qui n’ira pas dans le futur, il devient égocentrique et insensible.

Je crois que ce qu’il est important de comprendre, c’est que l’optimisme ne peut exister que dans une situation où il existe un aléa, ou l’issue est incertaine. L’optimisme est un pari ! Un pari sur une issue favorable. Une prévision positive d’une situation incertaine. Mais lorsqu’il est très probable qu’une situation ne s’arrange pas, n’évolue pas dans le bon sens, il est intellectuellement irresponsable d’être optimiste.

Il existe une bonne application du pessimisme, appelée pessimisme défensif ou optimisme paradoxal. Cela correspond aux situations où le danger est grand et où il est nécessaire de se préparer sérieusement à un problème. Alors, il est nécessaire d’envisager toutes les possibilités que cela se passe mal pour être prêt à affronter la situation. Ils s’agit notamment des situation suivantes :

  • Évidemment, lorsque le danger est immédiat
  • Un contexte de  possible atteinte à sa santé
  • Toutes les situations de quasi certitude d’échec

    Ceci dit, de très nombreuses situations sont incertaines et il est très facile de trouver des applications à l’optimisme

Que mettre en œuvre pour devenir optimiste ?

Voilà quelques idées qui vous permettront d’avancer sur le chemin de l’optimisme :

  • Lorsqu’une situation incertaine se présente à vous, avec un aléa ou un risque, prenez le PARI que l’issue en sera favorable !
  • Lorsque vous pensez à votre passé, ou en parlez à d’autres personnes, dépeignez toujours les évènements négatifs comme n’étant pas de votre fait. Gardez vous de prendre la responsabilité des choses négatives de votre passé !! Dites-vous que c’était un évènement dont vous n’étiez pas responsable, qui ne se répètera pas et ne s’étendra pas à d’autres domaines de votre vie.Dites vous l’exact opposé pour les évènements positifs. Gardez toujours entière responsabilité de ceux ci ! Pensez qu’ils vont s’étendre à votre vie entière. Faites donc ce PARI ! Envisagez les moment négatifs comme des moments où vous avez pu progresser dans votre vie. 
  • Lorsque vous rencontre de nouvelles personnes, pariez sur le fait que ce seront des gens avec qui vous passerez un excellent moment. 
  • Envisagez la vie comme des choses absolument incroyables à découvrir, des gens géniaux à rencontrer, des évènements étonnants à venir !

Vous trouverez des informations plus détaillées sur comment aborder l’optimisme, devenir optimiste, dans le livre de Philippe Gabilliet :

Sur ce, soyez heureux et OPTIMISTES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *